mardi 31 mai 2011

Huile de homard, façon Daniel Vézina

La délinquante blogueuse Nathalie avait présenté son huile de homard au début du mois. La recette m’avait intrigué, car j’en fais aussi depuis longtemps, et sa recette était assez différente (au four, puis infusion).
J’avais alors promis de publier la mienne, mais j’ai pas eu le temps avant, avec le déménagement de site, la cuisine toujours en rénov’ (si tout va bien, c’est fini la semaine prochaine, incrédible !), le camping, et le travail (car il faut bien travailler un peu pour payer les rénov’, le camping et le homard itou!).
C’est une recette de Daniel Vézina, de son premier livre de cuisine (absolument fabuleux, un must).
La recette de tartare de saumon suivra bientôt (c’est ce qu’on mange ce soir, hé hé), sur un blogue près de chez vous!
De grâce, gardez vos carcasses au congélateur, il y a tant à faire avec! Je vous reviens bientôt avec ma bisque de homard…
Recette pour environ 850 ml d’huile de homard
Temps à prévoir : deux heures trente
Source : Daniel Vézina, tome 1
-    Les carcasses de 2-3 homards d’environ 1 livre, 1 ½, concassées
-    Un litre d’huile d’olive plutôt neutre (j’ai pris la légère de Bertolli)

ü Dans une grande casserole, chauffer un peu d’huile et y faire saisir les carapaces de homard, à feu moyen, environ 20 minutes. Brasser assez souvent pour ne pas laisser brûler.
ü Ajouter de l’eau presque au niveau des carcasses (environ 1 pouce de moins). Laisser bouillir presque à sec à feu moyen (cette étape va prendre environ une heure)

ü Ajouter le litre d’huile d’olive, et laisser mijoter à feu doux de 15 minutes, mais je l’ai laissé une heure.

ü Laisser reposer une heure et filtrer avec un filtre fin (filtre à café ou à vin).

Pendant ce temps
, un retour sur la tourtière du Pied de Cochon, que j’avais acheté lors de notre mémorable visite à la cabane à sucre du PDC.
C’est absolument fabuleux, j’ai jamais rien mangé de tel! Pour la décrire, je dirais que c’est une tourtière épaisse, mais au ragoût de pattes! Donc porc effiloché et viande (veau?) hachée (mais pas en boulette). La pâte feuilletée au beurre est délirante… C’est vraiment exquis, les trois convives présents ont adoré! Elle fait environ 5 portions (on en a remangé le lendemain avant de partir en camping, yé!).
Je sais que le PDC prépare des produits pour Noël, hé bien, c’est à mon agenda de passer une commande vers la fin novembre, parce que bon de même, c’est juste pas croyable!


ü Il semble que l’huile se conserve au frigo plusieurs mois, mais je vous mets au défi de la garder si longtemps! Nathalie en a fait une mayo pour un club homard, Isa une mayo pour des guédilles au homard, et mon tartare s’en vient!

Pour une version de cette recette pour imprimer facilement, sans blabla, cliquer ici!

10 commentaires:

  1. Clairement, c'est un sacrilège de jeter les carcasses. On devrait tous les utiliser, ça fait tellement des bonnes bases de récettes! Cette huile me semble délirante et je dois dire que j'ai ben ben envie de me la faire bientôt. D'ailleurs, je vais être due pour du homard bientôt, ça fait longtemps que j'en ai mangé (4 jours...). Bien hate de voir ta bisque aussi. Aussi, je note à mon agenda qu'il faut que je me commande de la tourtière pour Nowel prochain!

    RépondreSupprimer
  2. Et bien Joël, je vais devoir essayer la tienne pour voir la différence. À vue de nez, je crois qu'elle est plus douce que celle que j'ai infusé tout simplement par la quantité d'huile vs les carcasses.

    J'ai bien hâte de voir ton tartare, y a pas à dire, c'est quelque chose dont je raffole!

    Et là même si j'ai extrêmement chaud, je regarde cette tourtière et je jubile!!! Le feuilletage de la pâte est vraiment épatant. À la limite c'est presque mieux de ne pas savoir ce que ce pâté contient;))))

    Merci de tes bons mots!

    RépondreSupprimer
  3. Je vais essayer cette huile dès que je me prépare d'autres homards. J'en avais acheté de la toute faite mais celle-ci me semble carrément divine!

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais bien aimé aller à la cabane à sucre de Martin P. cette année, mais je m'y suis pris trop à la dernière minute.. :) Chanceux va! :)

    RépondreSupprimer
  5. Kim, je te trouve bien bonne, quatre jours sans homard, au prix où ils sont ces jours-ci! ;)

    Nathalie, moi je veux essayer ta méthode car elle est plus courte en temps. Je suis curieux de voir s’il y a une grande différence.
    Et cette tourtière était vraiment fabuleuse!

    Melanie, j’ai déjà acheté de l’huile de homard « industrielle », et ça manquait de finesse en comparaison à cette recette.

    Chako. Merci de ta visite! Oui il faut s’y prendre de bonne heure! À mettre à l’agenda, car ça en vaut la peine!

    RépondreSupprimer
  6. C'est le retour de la saison du homard et je compte bien essayer ta recette cette année !!

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir,
    Et si j utilisais , des têtes de grosses crevettes à la place de homard? Ça serais moins cher. Vu l état de mes finances.
    Est ce que ce serais bon aussi?
    Merci

    RépondreSupprimer

  8. Je n'ai jamais essayé mais pourquoi pas? On utilise bien les carapaces de crevettes pour faire un bouillon pour un risotto!

    Je crois que ce sera toutefois plus fin et probablement moins goûteux.

    Merci de la question!

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir
    Je viens de terminer la préparation de ton huile. J'ai fait revenir à l'huile d'olive mais pour la suite ,avec de l'huile d’arachide,car mon olive est excessivement forte. Ce n'est pas facile d'en trouver une pas trop forte,par chez moi,car je suis proche de l'Italie. Je n'avais malheureusement qu'une langouste(1kg200),mais cela a fait tout de même l'affaire
    Bien amicalement Chris 06

    RépondreSupprimer

Laissez-moi un commentaire, c'est toujours l'fun de vous lire!